Un Site Web, et après ?

Pour encore trop d’entreprises, la réalisation d’un site Web reste une finalité.

Envisager de le mettre en avant, augmenter ou optimiser son audience serait considéré comme une perte de temps. Il est vrai que cela prend du temps.

Pour ceux qui ne l’auraient encore pas compris, Google a déjà pratiquement remplacé les pages jaunes, les annuaires professionnels et remplacera bientôt les pages blanches. Les chiffres donnent le vertige, des entreprises disparaissent où progressent grâce ou à cause de moteurs de recherche.  C’est devenu une évidence.

 

Schéma simple d’un site Web.

Votre site web est certainement fait selon un schéma classique, ressemblant globalement à ceci :

PrincipeSiteWeb

Le texte y est clair, lisible ; les couleurs sont neutres et en accord avec votre activité.

Mais cela ne suffit pas, les moteurs de recherche veulent maintenant du contenu. Il est normal que les sites ayant un contenu “original”, correspondant à la recherche, soient mis en avant. C’est ce que souhaite l’internaute.

Rédiger du contenu pour son site Web.

Sans forcément faire appel à des professionnels de la rédaction de contenu, il est facile de parler de vos produits, de votre métier, de donner quelques conseils. Ces articles, s’ils sont bien écrits et mis en avant dans votre site, seront, c’est inévitable, lus, et conforteront le visiteur dans le choix de votre entreprise. Les mots clés contenus dans ces articles, sans en abuser, contribueront en plus à améliorer votre référencement.

Augmenter le nombre de visites à tous prix ?

Faire la course au nombre de visiteurs n’est pas forcément une bonne idée, l’important est de toucher le public destiné à votre produit.

Un de mes clients était très satisfait du nombre de visites de son site, en creusant un peu, je me suis aperçu que les visites avaient un taux de rebond très élevé (près de 90%) , c’est-à-dire que 9 personnes sur 10 qui arrivaient sur la page d’accueil, quittaient le site sans aller plus loin. Y a-t-il un intérêt à cela ?

En creusant encore d’avantage, l’ambiguïté du nom mis en avant, faisait que les visiteurs étaient des particuliers qui tombaient là par curiosité, alors que son site étaitdestiné à des professionnels

Cependant, dans un contre exemple, un taux de rebond élevé n’est pas un problème. Dans le cas, par exemple, d’un site éditant des articles fréquents et ciblés, les visiteurs, connaissant le site, lisent l’article et s’en vont. Le taux de rebond est donc important.

Viser la première page de Google.

Prenons un autre exemple : Si vous êtes une nouvelle entreprise Alsacienne vendant du vin,  vous aurez du mal à arriver en tête des recherches avec les mots clés « vin d’alsace »…  où alors vous avez un très très gros budget publicitaire à investir dans Google AdWords.

Une idée : Si votre vin est médaillé, il serait peut être intéressant de vous rapprocher d’un guide de référence, qui parlerait de votre vin et renverrait les visiteurs vers votre site. Cela aurait bien entendu un coût, mais très certainement moindre que de vouloir déloger les gros annonceurs sur les mots clés très bataillés.

De plus, ces renvois, auront un impact positif dans votre classement par Google, car les liens pointant vers votre site sont très importants dans votre référencement.

Sincérité du contenu.

Ne recherchez pas à mettre tous les mots clés de votre activité en évidence dans vos articles, le taux de mots mis en gras dans un article, bien qu’il n’existe pas de règle absolue, ne doit pas dépasser 10%, au-delà la page est considérée comme suspecte et n’est pas référencée.